in

Pourquoi les vitamines sont essentielles et que vous ne consommez pas assez, selon les experts

Lorsqu’il s’agit de bien manger, il est facile de se laisser distraire par des plans alimentaires complexes. Mais vous devez également vous assurer que les bases sont couvertes. Vous devez – comme maman – prendre vos vitamines.

Une étude récente menée par l’université de l’Illinois a révélé que de nombreux adultes ne consomment pas suffisamment de vitamines A, C et D. Cela ne signifie pas que vous devez commencer à prendre des précautions. Cela ne signifie pas qu’il faille se mettre à prendre des multivitamines et des compléments alimentaires en guise d’assurance (d’autant plus que des études récentes indiquent qu’ils sont largement inefficaces) – en fait, il est préférable d’obtenir nos nutriments à partir d’aliments complets.

Voici quelques-unes des vitamines les plus courantes dont nous manquons, ainsi que les aliments qui peuvent reconstituer vos réserves naturelles. Lisez la suite et, pour garantir votre santé et celle des autres, ne manquez pas ces signes indiquant que votre maladie est en fait un coronavirus déguisé.

1 Vitamine D

On a beaucoup parlé de la carence en vitamine D récemment, et cela vaut la peine de le répéter. Jusqu’à 70 % d’entre nous n’en consomment pas assez. La vitamine du soleil – ainsi nommée parce que le soleil produit de la D au contact de la peau – est essentielle à la santé des os et des dents, et de nouvelles preuves l’associent à un risque moindre de certains cancers. « La carence la plus courante que j’observe dans ma pratique est la vitamine D », déclare Gina Consalvo, une diététicienne agréée qui exerce en Pennsylvanie. « Notre corps fabrique un peu de D lorsqu’il est exposé au soleil, mais généralement pas assez pour répondre aux besoins de notre organisme », ajoute-t-elle.

Comment l’obtenir ? Consalvo recommande les œufs entiers, l’huile de poisson et les poissons tels que le hareng, le flétan, le saumon, le maquereau ou le thon. Les aliments enrichis comme le lait, les céréales pour petit-déjeuner et les yaourts sont également riches en D.

2 Vitamine B12

Personne sortant des pilules de vitamine B12 d'une bouteille.
Essentielle à la production des globules rouges, des nerfs et de l’ADN, la B12 joue également un rôle crucial dans la production d’énergie. On la trouve dans des sources alimentaires complètes comme la viande, les œufs et le lait enrichi. Mais les plantes ne fabriquent pas de B12 ; si vous suivez un régime végétarien ou végétalien, à moins que vous ne soyez un lacto-ovo-végétarien, vous risquez de ne pas en consommer suffisamment.
Comment l’obtenir ? Le bœuf (optez toujours pour de la viande nourrie à l’herbe), le poulet, les fruits de mer, les produits laitiers et les œufs. Selon l’USDA, les aliments ayant les niveaux les plus élevés de B12 sont le bœuf, les palourdes et l’agneau.

3 Vitamine A

Prendre des vitamines
Pauvre vitamine A – malgré sa place en haut du tas alphabétique, elle est sous-estimée. Mais vous devez absolument veiller à en faire le plein : Elle est essentielle au bon fonctionnement du système immunitaire, à la croissance et à la réparation des tissus et à la solidité des os.

Comment l’obtenir ? Selon le ministère américain de l’agriculture, les 10 aliments les plus riches en A sont le bœuf, le veau, les patates douces et les carottes. Le rapport sur l’alimentation et la nutrition du CDC ajoute que les huiles de foie de poisson, le foie, les jaunes d’œufs, le beurre et la crème sont connus pour leur teneur élevée en vitamine A.

4 Vitamine C


Jusqu’à 15 % d’entre nous ne consomment pas suffisamment de vitamine C, et ce chiffre est en augmentation par rapport aux décennies précédentes, selon l’enquête nationale sur la santé et la nutrition du CDC. Il ne prévient peut-être pas les rhumes, mais le C est un puissant antioxydant et est essentiel à la santé de la peau, des tendons et des vaisseaux sanguins. Dans une étude de l’Université de l’Arizona publiée dans la revue Nutrition & Metabolism, les chercheurs ont constaté que les niveaux de vitamine C avaient un impact sur l’oxydation des graisses pendant l’exercice, et ont cité une étude qui montre que les niveaux de C ont une relation directe avec la graisse corporelle et le tour de taille. (Mais ne vous en servez pas comme excuse pour devenir fou de C : les mégadoses ne sont pas efficaces et peuvent être toxiques).

Comment l’obtenir ? Les oranges sont considérées comme l’étalon-or, mais de nombreux autres aliments sont plus riches en vitamine : Les poivrons rouges contiennent presque quatre fois plus de C qu’une orange ! Autres bonnes sources : Les piments, le brocoli, les choux de Bruxelles et les fraises. La vitamine C permet également à votre peau de se resserrer et de paraître plus jeune.

5 Potassium


Selon des chercheurs de l’Université de l’Illinois, seuls 4,7 % des Américains consomment suffisamment de potassium. Vous feriez mieux de vous y mettre, car ce minéral est essentiel au maintien d’une fonction cardiaque et rénale saine. Ce nutriment aide également à aplatir votre ventre de deux façons : vous récupérez après une séance d’entraînement, et il aide le corps à évacuer l’eau et le sodium, réduisant ainsi les ballonnements du ventre.

Comment l’obtenir ? Ajoutez les bananes, les avocats, les noix et les légumes verts à feuilles à votre liste d’épicerie. D’après l’USDA, l’aliment le plus riche en potassium est la mélasse, si c’est ce que vous préférez. Et pour traverser cette pandémie en étant le plus sain possible, ne manquez pas ces 35 endroits où vous avez le plus de chances d’attraper le COVID.

Written by froohtv